Bernadette Malgorn 2020

RENOUVELLEMENT PLUTÔT QU’ÉTALEMENT URBAIN,
RÉNOVATION DE L’HABITAT, CONSTRUCTION NEUVE
RESPECTUEUSE DE SON ENVIRONNEMENT

URBANISME - LOGEMENT - BMH

BM2020

L’urbanisme a besoin de plus de cohérence, afin de retrouver une unité d’ensemble.

Brest, ville diverse, entre un centre-ville reconstruit, des quartiers historiques, et les bourgs des anciennes communes, se partage entre des immeubles collectifs de toutes époques et un habitat individuel qui garde aussi la faveur des Brestois.

Le cadre de vie influe directement sur l’attractivité d’une ville. Une politique d’urbanisation raisonnée, respectueuse de l’histoire de la ville et durable écologiquement est essentielle.

La Marine et les activités navales, importantes dans la vie locale, occupent les rives de la Penfeld. La liaison entre les deux rives est un enjeu majeur de recomposition urbaine.

Brest offre un véritable patrimoine architectural qui doit faire l’objet d’une reconquête. Ainsi de nombreuses maisons, immeubles, éléments divers de style « art nouveau », « art-déco », « reconstruction », sont présents au cœur de ville et dans les bourgs, Il existe de nombreux ilots verts, alignements, places vertes, squares, micro-jardins, qui ne sont pas suffisamment entretenus et structurés pour être autant de respirations au cœur de la ville. La végétalisation raisonnée dans la ville, est un enjeu.

A Brest, les loyers sont souvent trop élevés au regard du niveau de confort et des ressources des habitants. Plus de 13 000 ménages sont logés par BMH, le bailleur social rattaché à la collectivité dont l’actuel maire est président. BMH doit faire face à un important programme de travaux.

NOS PROPOSITIONS

Nous engagerons des négociations avec le ministère des armées pour définir un cadre d’ouverture de la Penfeld et envisager une gestion mutualisée de certains espaces. En favorisant les concertations entre activités civiles et militaires, cela permettra une gestion optimisée des outils industriels, notamment les formes.

Nous limiterons l’étalement urbain et restaurerons la trame verte et bleue, stimulerons la végétalisation des espaces urbanisés denses : nous planterons des arbres et autres végétaux dans la ville. Et nous veillerons au respect des talus et des murs anciens dans la mesure compatible avec la cohérence des aménagements.

Nous lancerons une révision du SCOT et du PLUI, pour limiter l’étalement urbain, retrouver une cohérence entre création de logements, zones d’activités, transports et stationnement et autres services. Nous limiterons le rythme d’urbanisation des nouvelles zones d’habitat.

Nous lancerons une vaste vague de rénovation du centre-ville pour y attirer des familles et y maintenir des commerces et des services de qualité notamment des professions libérales, dans le cadre du « Pacte vert européen brestois pour le climat » que nous négocierons.

Nous encouragerons le développement de services et commerces de proximité dans les nouveaux quartiers.

Nous voulons préserver l’esprit village des anciens bourgs, poursuivre la rénovation urbaine et valoriser le site des Capucins.

Nous voulons, en matière de logement, renouveler la ville plutôt que de l’étaler, rénover avant de construire à neuf, tout en soutenant des programmes respectueux de l’environnement urbain.

Nous assurerons la transparence dans la gestion des autorisations d’urbanisme.

Nous favoriserons l’émergence d’une offre globale de rénovation avec tous les acteurs, notamment professionnels du bâtiment et financeurs, et encouragerons l’orientation des jeunes et la reconversion vers ces métiers. Nous encouragerons la gestion éco-responsable des déchets du BTP.

ZOOM SUR BMH.

Les nombreuses rencontres que nous avons eu au cours des six dernières années avec des locataires de BMH témoignent de difficultés croissantes que rencontrent les habitants vis-à-vis du bailleur social rattaché à la collectivité. BMH gère aujourd’hui des logements sociaux où résident plus de 13 000 ménages brestois. Cela doit faire l’objet de toute notre attention alors qu’un important programme de travaux est prévu.
Nous renforcerons les outils de contrôle de BMH, afin de consolider son assise au moment où un programme important de travaux s’engage.
Nous veillerons à la transparence des processus d’attribution et de gestion des mutations de logements au sein de BMH.
Nous mettrons en place un dispositif cohérent de sécurisation des immeubles et des espaces extérieurs de BMH, afin de garantir la sécurité de tous, de lutter contre les rodéos sauvages et les trafics en tout genre.
Nous soutiendrons BMH pour participer à la prise en charge de victimes de la violence.

BM2020