Bernadette Malgorn 2020

De l’activité physique au haut niveau,

SPORT POUR TOUS

BM2020

Que ce soit en individuel ou en équipe, pour le loisir ou le haut niveau, pour le bien-être ou la compétition, le sport est omniprésent à Brest. L’office des sports recense plus de 30 000 licences dans 174 associations. Le sport à Brest, c’est l’affaire de 4 000 bénévoles.

La politique sportive doit sortir de sa routine et se mettre plus à l’écoute des responsables associatifs et de l’expertise des usagers, notamment en ce qui concerne l’émergence de nouvelles activités.

École de discipline et de liberté, le sport doit pouvoir s’exercer en toute sécurité, dans le respect de l’environnement.

Nos Propositions

Nous achèverons et complèterons, sans délai supplémentaire, l’inventaire du patrimoine immobilier. Engagé depuis plusieurs années, il concerne aussi les équipements sportifs. Nous le rendrons public.

Nous mettrons à niveau les équipements et matériels sportifs selon une programmation pluriannuelle établie sur la base de l’état des lieux du patrimoine sportif, avec priorité à l’hygiène et à la sécurité.

Nous réaliserons en urgence un audit des piscines, à commencer par celle de Kerhallet.

Nous évaluerons le besoin d’équipements nouveaux, par exemple pour les sports orphelins de la salle Cerdan, comme le basket et pour l’équipement des nouveaux quartiers.

Nous reprendrons le projet du Centre nautique pour lequel les récents aménagements ne correspondent pas aux besoins des usagers.

Nous garantirons une utilisation équitable des équipements sportifs, en veillant à la fréquentation effective des créneaux attribués.

Nous renforcerons l’appui à l’office des sports, qui fête ses 90 ans en 2020.

Nous conforterons le rôle de l’office des sports dans la préparation de la répartition des subventions aux associations sportives. Nous étudierons avec lui une simplification des critères, publics et transparents.

Nous soutiendrons les actions visant à sensibiliser les jeunes, notamment les étudiants, aux activités sportives. Des manifestations comme Campus en jeux, incluant la prévention de l’alcool et de la drogue, seront encouragées.

Nous soutiendrons et favoriserons l’accès des équipes féminines, handisport ou sport adapté, dans les mêmes conditions que leurs homologues à niveau comparable.

Nous veillerons au respect de l’éthique du sport. Nous participerons à la prévention du dopage et des comportements à risque. Nous contribuerons à la prévention des abus sexuels dans le sport.

Nous installerons des équipements en libre accès dans les jardins publics et sur les plages pour des activités physiques de prévention santé.

Nous soutiendrons la réalisation de nouveaux boulodromes.

Nous susciterons un mécénat « De Brest à Olympie » pour permettre à nos espoirs brestois de réaliser leurs rêves de victoires.

Nous inciterons, en partenariat avec les instances dirigeantes et le CHRU, à une mutualisation de la prise en charge médico sportive.

Nous accompagnerons le développement du e-sport et son insertion dans le monde du sport.

Nous accueillerons positivement le développement de sports encore confidentiels à Brest

Nous agirons en faveur du développement des jeux bretons.

Nous accompagnerons le projet porté par des investisseurs privés de création du nouveau stade de football au Froutven.

Le conseil de la métropole s’est prononcé à l’unanimité pour la modification du plan local d’urbanisme au Froutven à Guipavas afin de permettre la réalisation du projet de stade porté par des investisseurs privés. Ces derniers ayant confirmé leurs intentions, nous continuerons à soutenir ce transfert. L’avenir du stade Francis Le Blé sera étudié sous deux aspects : l’état  des lieux des équipements sportifs brestois que nous réaliserons dès notre élection afin de mesurer les besoins, et le réaménagement urbain que nous envisageons pour la place de Strasbourg et le haut de Jaurès pour marquer l’entrée de ville.

BM2020