Bernadette Malgorn 2020

pour des

QUARTIERS

LIBRES ET Sûrs

BM2020

Brest n’est pas simplement une ville, ce sont des quartiers qui entretiennent grâce à leurs habitants des originalités remarquables. Les Yannicks et les Ty- zefs en sont deux exemples connus, mais depuis la reconstruction, d’autres particularismes sont apparus, renforçant sa diversité. Ce qui fait la plus grande richesse de Brest, c’est sans conteste ses habitants.

Défendre Brest, c’est défendre chacun de ses quartiers et de ses bourgs autoproclamés. Pourquoi bâtir plus loin ce qui existe déjà ici ?

Les bourgs centres des anciennes communes fusionnées ont encore gardé un cachet ou des traces symboliques de leur histoire. Ils doivent être mis en valeur.

L’accessibilité de ces bourgs doit être assurée que ce soit par les transports en commun ou par les modes individuels. Des places de stationnement doivent être offertes en nombre suffisant.

Ces bourgs doivent aussi se rénover et peuvent accueillir des constructions neuves. Mais il faut veiller à ce que les nouveaux immeubles s’inscrivent dans la continuité de l’urbanisme du bourg.

Nos Propositions

Nous lancerons un vaste programme de rénovation du centre-ville et des centres bourgs dans le cadre du pacte vert européen. Nous mobiliserons les nouvelles dispositions législatives facilitant l’engagement des propriétaires et des locataires.

Nous redonnerons vie aux entrées historiques de la ville par de nouveaux aménagements. Nous ouvrirons des voies nouvelles pour aérer et verdir ces espaces.

Nous examinerons les projets d’aménagement avec le souci de prévenir la délinquance et assurer la tranquillité du quartier.

Nous redonnerons la parole aux habitants sur l’aménagement de leur quartier.

Nous veillerons à la mise en valeur des éléments remarquables, trop souvent oubliés, de notre patrimoine : le Lion de Saint Marc, le Pilier Rouge, les Abris, le Chêne de la Liberté de Quilbignon, etc.).

Nous limiterons et adapterons le rythme des constructions nouvelles aux besoins d’urbanisation des zones en accord avec les besoins réels de la population.

FOCUS SUR LE CENTRE-SIAM :

Une vague de rénovation

Nous lancerons un vaste programme de rénovation du centre-ville pour y attirer des familles et y maintenir des commerces et des services de qualité notamment des professions libérales.

Le programme de rénovation du centre-ville visera outre la rénovation thermique permettant les économies d’énergie, l’accessibilité par ascenseurs au bénéfice d’un habitat pour toutes les générations, une certaine densification (rajout d’étages et de garages), à accompagner par une vigilance sur le verdissement.

Nous proposerons le financement de ce programme au niveau européen dans le cadre de la « vague de rénovation » proposé dans le « pacte vert » de la Commission européenne par sa nouvelle présidente, Ursula von der Leyen.

Nous négocierons des produits financiers et fiscaux attractifs en utilisant l’ensemble des dispositions légales pour permettre aux propriétaires et locataires d’être acteurs de la ville.

Nous redynamiserons le Carré des Arts, autour de la rénovation du musée des Beaux-Arts, l’extension de l’école d’Art, la mise en valeur du conservatoire et de son auditorium, et la création d’une salle de lecture pour créer une Cité des Arts. Les travaux du Quartz seront poursuivis.

Nous réaménagerons l’espace Saint-Louis autour des Halles pour en faire un point d’attraction toute la semaine, mettant en valeur les produits du terroir et une offre alimentaire de qualité.

FOCUS SUR HAUT DE JAURES- STRASBOURG:

revitaliser l’entrée de ville

Nous voulons doter la ville centre d’une véritable entrée au niveau de la place de Strasbourg: nous lancerons un concours pour qu’un geste architectural vienne refonder cet espace d’ouverture de ville.

Nous réaménagerons l’espace public entre la place de Strasbourg et l’Octroi en ouvrant des transversales vers le cimetière de Kerfautras, autour de l’église Saint-Joseph du Pilier Rouge, pour la mise en valeur des éléments de patrimoine comme le Menhir du Pilier Rouge.

Nous recréerons des places de stationnement et ouvrirons des circulations (divers modes) permettant d’accéder aux activités artisanales notamment qui pourront s’y implanter.

Nous étudierons de nouvelles transversales vers la rue de Sébastopol.

FOCUS SUR SAINT-MARC :

Nous conforterons la centralité du cœur de bourg.

Nous donnerons de la visibilité au Lion de Saint-Marc en le plaçant dans le jardin des escaliers de l’église.

Nous veillerons à ce que les nouveaux immeubles s’inscrivent dans la continuité de l’urbanisme du bourg.

Nous préserverons les places de stationnement notamment dans le cadre des nouveaux aménagements.

Nous assurerons la pérennité du marché en veillant à la cohérence des aménagements.

FOCUS SUR SAINT-PIERRE QUILBIGNON :

Nous lancerons une étude pour implanter la mairie de quartier au centre bourg en prévoyant les places de stationnement nécessaires.

Nous mettrons en valeur les éléments du patrimoine du bourg: l’église Saint-Pierre, l’arbre de la Liberté, l’abri anti-aérien de Quilbignon.

Nous soutiendrons les initiatives de dynamisation du marché du bourg.

Nous repenserons la signalétique pour bien identifier le bourg et les éléments majeurs du patrimoine dont le fort Montbarey et le fort du Questel.

Nous nous rapprocherons des autorités compétentes pour une mise en valeur patrimoniale du « Versailles breton », le Centre d’instruction navale (CIN).

Nous encouragerons le développement de services et commerces de proximité à se développer place Jack London, au cœur du quartier de la Cavale Blanche.

FOCUS SUR LAMBEZELLEC :

Nous mettrons en valeur le parvis de l’église et le monument aux morts de la guerre, dont la valeur mémorielle est grande.

Nous assurerons le lien avec la nouvelle zone IFAC.

FOCUS SUR LES CAPUCINS :

Une belle vitrine
à ouvrir vers les quartiers voisins et sur la Penfeld

L’aménagement des Ateliers des Capucins s’achève. Ils doivent trouver des activités garantissant une animation permanente.

Nous favoriserons l’implantation d’activités privées.

Nous traiterons la question du stationnement.

Nous favoriserons la création des services nécessaires à la vie quotidienne que les habitants des nouveaux immeubles doivent trouver à proximité.

Nous favoriserons une articulation nouvelle à créer entre le site des Capucins et les quartiers voisins.

Focus sur les nouvelles zones d’habitations:

Messioual, Kerlinou,
Fontaine Margot

Les habitants de ces nouveaux quartiers doivent pouvoir accéder à des services de proximité.

Nous favoriserons leur implantation ainsi que la desserte de ces quartiers.

Nous limiterons le rythme d’urbanisation des zones en cours aux besoins réels de la population.

BM2020