Bernadette Malgorn 2020

Pour une puissante

métropole de l’ouest breton, baisser l’impôt

et respecter les communes

BM2020

L’avenir de Brest est étroitement lié à celui de la métropole alors même que plusieurs compétences du département lui ont déjà été transférées. Le Pays de Brest est désormais le champ naturel du développement et de la cohérence de la métropole avec son riche environnement rural et littoral. Les futurs conseillers à Brest Métropole devront travailler avec les élus des 7 autres communes qui lui sont associées.

Si le budget de la ville de Brest est de 160M€, il est de 380 M€ à la métropole, et porte notamment les grands équipements et les transports en commun. La métropole et la ville délèguent une part importante de leurs actions publiques à des « satellites », sociétés publiques ou d’économie mixte dont elles sont actionnaires majoritaires. Leur gestion est encore trop opaque, constituant ainsi une « nébuleuse » dont les engagements sont pourtant majeurs. Ils sont garantis par nos collectivités, comme actionnaires, comme cautions ou comme tutelles. Il est donc essentiel de les évaluer pour maîtriser les risques qui pèsent sur chaque contribuable brestois.

NOS PROPOSITIONS

Nous veillerons à maintenir la cohérence de cet ensemble fortement intégré : la maire de Brest doit aussi être présidente de la Métropole. Les maires des communes associées verront leurs responsabilités accrues.

Nous contrôlerons étroitement le dispositif des sociétés satellites qui réalisent des missions pour la collectivité.

Nous rendrons compte de l’ensemble des engagements financiers qui pèsent sur le contribuable brestois, en diffusant un bilan consolidé. L’endettement global s’élève aujourd’hui à plus du milliard d’€.

Nous baisserons le taux de la part communale de l’impôt sur le foncier bâti à Brest de 24,27%, son niveau actuel, à 22,02%, taux moyen pratiqué au sein de la métropole. Nous préparerons ainsi une extension future de la métropole dans de meilleures conditions, sachant que le taux moyen constaté au sein du pays de Brest est de 18,97%.

Nous veillerons à soutenir l’aménagement numérique du territoire en liaison avec la Région, pour que le très haut débit dope la croissance et l’emploi, et facilite la vie des habitants.

Nous nous battrons pour le désenclavement de la pointe bretonne. Le TGV doit nous relier à Paris en moins de 3 heures, sans attendre 2038.

Nous veillerons à soutenir l’aménagement numérique du territoire en liaison avec la Région, pour que le très haut débit dope la croissance et l’emploi, et facilite la vie des habitants.

Nous nous battrons pour le désenclavement de la pointe bretonne. Le TGV doit nous relier à Paris en moins de 3 heures, sans attendre 2038.

BM2020